Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO DC Comics 76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech (375 pièces - 39.99 €), une boite qui me paraissait prometteuse lors de son annonce en juin 2018 à l'occasion du San Diego Comic Con mais qui finalement me semble décevante en y regardant de plus près.

Si j'apprécie toujours d'avoir à construire un mech ou deux quelle que soit la gamme, ici c'est la relative fragilité de l'ensemble des constructions qui me semble rédhibitoire. Tout est fragile ici, et certaines pièces se détachent à la moindre manipulation. Même Firefly qui est juché sur un support un peu bancal à du mal à tenir debout à cause du poids des différents éléments du jetpack greffés sur la minifig.

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

Le mech de Batman a un look plutôt réussi (de loin) mais c'est très brouillon dès qu'on y regarde plus près. Là aussi, c'est vraiment trop fragile pour être jouable et on se lasse vite de remettre en place les différents éléments qui ne manquent pas de se détacher au cours des manipulations les plus simples. Le designer a d'ailleurs tenu à surcharger le robot avec toute une série de Bat-symboles jusqu'à l'overdose plutôt que de peaufiner la finition en comblant certains espaces vides ou en masquant certaines articulations.

La posabilité du robot est très correcte grâce aux nombreuses articulations crantées et à celles à base de Ball Joints, mais il faut vraiment faire preuve de beaucoup de patience pour trouver le point d'équilibre de l'ensemble. C'est très agaçant et je n'ose imaginer la déception des plus jeunes qui n'auront peut-être pas la patience d'un adulte.

Le "mech" organique de Poison Ivy n'en est pas vraiment un. Il s'agit plutôt d'une plante sur laquelle vient prendre place le personnage et là aussi, l'équilibre de l'ensemble est très précaire. LEGO a bien prévu une fonction de basculement de l'ensemble vers l'arrière pour un peu plus de jouabilité, mais la stabilité de la chose en devient du coup vraiment très relative.

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

Le BatMech est équipé de deux Stud-Shooters, d'une scie circulaire pour couper les branches de la méga-plante de Poison Ivy et d'un lance-filet manuel pour essayer de capturer Firefly. Ce dernier ne lance en fait pas grand chose, la faute à un simple mécanisme sans ressort qu'il suffit de pousser pour éjecter le filet. C'est sans intérêt, le filet ne part pas bien loin et n'a même pas le temps de se déployer...

Poison Ivy a droit elle aussi à un Stud-Shooter placé sur la branche droite du monstroplante. Le simple fait d'essayer de le mettre en action provoque accidentellement et presque à tous les coups le basculement vers l'arrière de la structure qui ne tient en place que par l'effet de la gravité.

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

Ce set vendu 39.99 € ne passera pas sans doute à la postérité pour les constructions qu'il propose et je ne serais pas étonné de le voir en déstockage un peu partout dans les mois qui viennent.

L'idée de proposer un contenu qui permet de jouer sans devoir repasser à la caisse est louable, mais elle est à mon avis mal exécutée ici. La plante de Poison Ivy ne fait pas le poids face au mech de BatBûcheron et je plains celui qui aura perdu au tirage au sort et devra se coltiner la plante pour affronter le gros mech.

La dotation en minifigs est cependant très correcte dans ce set : quatre personnages majeurs dans une boite de ce type, c'est plutôt bien servi.

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

Malheureusement, le torse de Batman est déjà disponible dans quelques autres boites commercialisées en 2018/2019 et The Flash était livré (aved des jambes toutes rouges) dans le set 76098 Speed Force Freeze Pursuit (2018). Il reste Poison Ivy et Firefly pour apporter un peu de nouveauté dans ce set.

Torse inédit mais minimaliste pour Poison Ivy, avec en prime un écart de teinte significatif de la couleur chair sur la partie haute qui doit en principe assurer la jonction avec la tête du personnage. Seul le torse de Firefly sauve les meubles avec une jolie tampographie sur les deux faces. Le nouveau casque livré ici en jaune ne pourra que donner des regrets à tous ceux qui auraient aimé le voir sur Ant-Man...

Il n'y a pas grand chose à dire sur les jambes des différents personnages fournis ici, sur trois d'entre eux elles sont désespérément neutres et non tampographiées et les jambes de Flash sont celles de la mamie  en maillot de bain vintage du set LEGO CITY 60153 Fun at the Beach (2017).

Le problème rencontré par LEGO avec l'impression de la couleur chair sur une teinte foncée est également très présent sur le visage de Flash. C'est plus rose foncé que Flesh et c'est moche...

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

Bref, ce set ne vaut que parce qu'il offre aux collectionneurs deux minifigs "inédites" et à 39.99 €, c'est beaucoup trop cher pour "l'expérience de construction" proposée. Je dis non, sauf en promo à tarif beaucoup plus raisonnable.

Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 2 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

bilboquet - Commentaire posté le 28/03/2019 à 22h21

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

On revient aujourd'hui dans l'univers de Batman avec le petit set LEGO DC Comics 76116 Batman : Batsub and the Underwater Clash (174 pièces - 24.99 €), une boite un peu opportuniste qui met à profit la sortie en salles du film Aquaman pour nous vendre une minifig d'Ocean Master. Et un requin.

Faites de la place dans la Batcave, il faut maintenant y rajouter le Batsub livré ici. L'engin est plutôt convaincant avec ses deux gros moteurs, sa bulle qui habille le spacieux cockpit et une esthétique qui reprend habilement le symbole habituel de la chauve-souris en vue de dessus.

76116 Batman : Batsub and the Underwater Clash

Détail intéressant, le poste de pilotage reste en permanence à l'horizontale indépendamment de l'inclinaison du mini sous-marin. Il est simplement monté sur un axe basique qui permet d'obtenir cet effet très réussi. Les ailes du Batsub peuvent donc tourner à 360°, comme une énorme hélice.

Quelques stickers pour un Bat-look convaincant, deux Stud-Shooters pour dégommer des trucs, deux bras robotisés à l'avant, tout y est.

76116 Batman : Batsub and the Underwater Clash

La dotation en minifigs de cette boite est intéressante pour les collectionneurs. La minifig d'Aquaman en version Comic est exclusive à cette boite, celle d'Ocean Master est inédite et exclusive.

Le torse de Batman n'est en revanche pas inédit ou exclusif, c'est celui vu dans les sets 76097 Lex Luthor Mech Takedown (2018) et 76111 Brother Eye Takedown (2018).

76116 Batman : Batsub and the Underwater Clash

Jolie tampographie sur le torse d'Ocean Master avec un bel effet pour les boucles qui semblent maintenir la cape en tissu mais je suis moins impressionné par le design de la tête du personnage. La tentative d'imprimer la couleur chair (Flesh) sur une tête grise est ratée. Dommage pour les jambes neutres, des bottes grises auraient été les bienvenues.

Un bon point, les minifigs peuvent être présentées sur les support fournis comme si elles se déplaçaient dans l'eau. C'est chouette sur une étagère, un peu plus difficile à faire rentrer dans un cadre Ribba.

76116 Batman : Batsub and the Underwater Clash

Bref, ce petit set vendu 24.99 € ne démérite pas. L'engin fourni est plutôt convaincant et deux des trois personnages livrés ici sont inédits et exclusifs à ce set. Pour une des rares fois où la construction livrée dans un set DC Comics ne sert pas uniquement d'alibi un peu décevant pour nous vendre des minifigs, je dis oui.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 3 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

maxiloki - Commentaire posté le 01/03/2019 à 18h09

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76127 Captain Marvel and The Skrull Attack

On jette aujourd'hui un rapide coup d'œil au set LEGO Marvel 76127 Captain Marvel and The Skrull Attack (307 pièces - 29.99 €), la seule boite basée sur le film Captain Marvel attendu en salles le 6 mars prochain.

Pour ne rien vous cacher, j'ai été surpris puis déçu par le contenu du set, mais j'avais oublié que cette petite boite de 300 pièces avec ses trois minifigs n'est vendue qu'une trentaine d'euros. Forcément, si on remet tous ces paramètres en perspective, on trouve quelques explications qui minimisent la déception.

76127 Captain Marvel and The Skrull Attack

Ne vous attendez donc pas à assembler un Quinjet de la taille de ceux des sets 6869 Quinjet Aerial Battle (2012),  76032 The Avengers Quinjet City Chase (2015) et 76051 Super Hero Airport Battle (2016). C'est ici une version très compacte (et vintage) du vaisseau vu dans le trailer du film que LEGO propose. On dirait presque plus un gros Microfighter qu'un petit vaisseau classique vaguement à l'échelle minifig.

Seul Nick Fury rentre dans le minuscule cockpit, Carol Danvers ne peut pas s'y glisser à cause de sa chevelure trop volumineuse. La verrière n'est pas fixée à la carlingue, il faut la retirer complètement pour mettre en place la minifig puis remonter le tout. Le résultat est peu ridicule pour tous ceux qui sont habitués à des vaisseaux plus spacieux, mais les plus jeunes y trouveront probablement leur compte.

76127 Captain Marvel and The Skrull Attack

Le niveau de détail de ce Quinjet de première génération reste très correct même à cette échelle réduite et les quelques stickers fournis contribuent largement à fignoler la chose.  Toujours aussi agaçant, il faut habiller la verrière du cockpit de quelques stickers et c'est moche en plus d'être difficile.

Les plus jeunes pourront dégommer des trucs à l'aide des deux lance-roquettes joliment intégrés sous les ailes et dont le mécanisme éjecte quatre missiles à la fois. Une trappe s'ouvre à l'arrière du vaisseau, mais à part le chat, difficile de glisser quelque chose à l'intérieur.

76127 Captain Marvel and The Skrull Attack

Du côté des minifigs, il y a du bon, du moins bon et du franchement médiocre. Le jeune Nick Fury est tout à fait correct avec sa chemise, sa cravate et son holster. On ne reconnaît pas forcément Samuel L. Jackson, mais on sait que c'est lui donc on finira par s'auto-persuader qu'il y a une ressemblance entre la figurine et l'acteur.

Concernant Carol Danvers aka Captain Marvel, il faudra encore plus d'imagination pour retrouver Brie Larson dans la minifig fournie. Ni les traits vraiment génériques du visage déjà utilisé dans la gamme LEGO Star Wars pour reproduire le visage de Qi'Ra (Emilia Clarke) ni la couleur des cheveux ne me semblent suffisamment convaincants pour qu'on associe cette minifig à celle qui incarne Carol Danvers à l'écran. Brie Larson me semble d'ailleurs être plus blonde qu'autre chose.

76127 Captain Marvel and The Skrull Attack

Le torse de Captain Marvel est réussi, c'est en tout cas fidèle à la version de la tenue vue dans les différents trailers déjà diffusés. Dommage pour les jambes qui sont ici neutres et qui auraient pu bénéficier d'une version en bi-injection avec bottes rouges.

Talos, le Skrull de service, est à mon avis raté. Le torse fait l'affaire mais la coiffe utilisée pour reproduire les oreilles en pointe du personnage est un peu ridicule. Il suffisait à mon avis de tampographier deux oreilles sans rien ajouter sur la tête du personnage pour éviter ce look d'elfe de la gamme Juniors. L'économie ainsi réalisée aurait permis de financer une "jupe" en tissu pour incarner les pans du manteau de Talos et une paire de jambes en deux couleurs pour la minifig de Captain Marvel...

J'oubliais, Carol Danvers est ici accompagnée de Goose, son chat. C'est un chat identique à celui qui traînait aussi dans la Batcave (76052), Dans le Old Fishing Store (21310) ou encore dans le bureau du Detective (10246). Un chat quoi.

Bref, ce set a au moins le mérite d'exister et de nous permettre d'obtenir une version inédite de Nick Fury et une nouvelle minifig de Captain "à-peu-près" Marvel après celle du set 76049 Avenjet Space Mission (2016).

Le Quinjet est une version micro à laquelle on ne peut pas reprocher grand chose sur le plan esthétique mais qui est trop compacte pour être crédible et la minifig de Talos ne rend pas vraiment hommage au personnage du film.

Pour 30 € ou un peu moins dans les mois qui viennent, je ferai tout de même l'effort d'ajouter cette boite à ma collection car c'est le seul produit dérivé du film proposé par LEGO.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 24 février 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Cdupropre - Commentaire posté le 13/02/2019 à 15h13

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Avant de revenir à l'univers DC Comics ou de parler de l'unique set basé sur le film Captain Marvel, on termine rapidement le cycle de tests des nouveautés LEGO Spider-Man avec le set 76114 Spider-Man's Spider Crawler (418 pièces - 39.99 €) qui permet d'obtenir une belle brochette de personnages en plus de proposer un engin plutôt réussi.

On ne le répétera jamais assez, Spider-Man n'est pas Batman et n'a donc pas vraiment besoin de tous les engins que LEGO lui invente pour faire régner l'ordre dans les rues. Mais comme il faut construire des trucs dans chaque boite pour entretenir le concept du "jouet de construction", LEGO y va toujours d'un véhicule ou d'un engin plus ou moins réussi.

Ici, c'est une araignée mécanique qu'on assemble et je dois dire que le résultat final est vraiment convaincant. Ce Spider-Crawler n'a d'une araignée que le look, il s'agit bien d'un robot pilotable par Peter Parker, qui peut lancer des trucs et en principe se déplacer sur n'importe quel terrain, même le plus accidenté. Bon, Spider-Man pourrait se passer d'un tel engin, mais c'est réussi alors je prends.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Quelques pièces Technic, un mécanisme tout simple qui permet de relever et baisser les pattes de ce robot lorsqu'on déplace la chose, c'est simple mais efficace. Attention à n'utiliser l'engin que sur les surfaces planes pour que la fine roue située sous l'araignée soit en permanence en contact avec le sol. Après quelques heures, vous retrouverez aussi les poils du chien enroulés autour de l'axe de la roue centrale et il faudra veiller à nettoyer régulièrement l'ensemble.

Sur le plan esthétique, LEGO ne fait pas vraiment dans la finesse et se contente de reprendre les deux couleurs du costume de Spider-Man avec quelques touches de gris pour accentuer l'aspect robotique de l'engin. Simple et efficace. Deux Stud-Shooters à l'avant, un lanceur de bombes ou de toile placé au sommet de l'abdomen, il y a de quoi faire.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Mais, vous vous en doutez, même si l'engin est très réussi, le set a bien plus à offrir que ce Spider Crawler rouge et bleu avec une dotation en personnages très intéressante.

Sandman et Vulture ne sont pas des inconnus dans la gamme LEGO Marvel Super Heroes et ils ont tous deux déjà fait l'objet d'adaptations plus ou moins réussies. Les versions proposées ici sont très convaincantes avec des tampographies modernes et détaillées et des accessoires qui mettent bien en valeur les capacités de chaque personnage. Ce sont mes "nouvelles versions préférées", aucun doute là-dessus.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Sandman n'est en fait qu'une demi-minifig avec un torse qui repose sur un socle déjà vu dans d'autres couleurs au sein de la gamme Nexo Knights. En y ajoutant la base à construire et le volumineux marteau fourni, l'ensemble fonctionne plutôt bien. Bonne chance à tous ceux qui voudront faire rentrer tout ça dans un cadre Ribba...

Je regrette cependant que LEGO n'ai pas jugé utile de nous fournir une paire de jambes supplémentaire pour nous laisser le choix de la manière de présenter le personnage. Idéalement, j'aurais voulu un socle dans lequel viendrait s'enficher la minifig complète mais on ne peut pas tout avoir. On pourra toujours utiliser la version du calamiteux set 76037 Rhino and Sandman Supervillain Team-up (2015) pour un "avant-après".

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Vulture est ici équipé d'un jetpack bien conçu avec des ailes vraiment orientables, dont les plumes sont habillées de stickers, et suffisamment volumineuses pour rendre hommage au personnage. La partie centrale du jetpack est en revanche un peu trop grossière à mon goût, mais encore une fois on fera avec.

J'aimais déjà beaucoup les ailes livrées dans le set 76083 Beware The Vulture (2017) mais je préfère finalement la version livrée ici et c'est toujours mieux que la minifig du set 76059 Spider-Man : Doc Ock's Tentacle Trap (2016) qui utilisait les ailes de Falcon en vert.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Ces deux personnages sont ici accompagnés du Spider-Man habituel avec jambes injectées en deux couleurs aussi livré dans les sets 76113 Spider-Man Bike Rescue et 76115 Spider Mech vs. Venom et d'une minifig inédite : Miguel O'Hara aka Spider-Man 2099 qui débarque de son futur alternatif pour aider Peter Parker.

La minifig est globalement réussie, même si les habitués des comics qui mettent en scène ce personnage jugeront peut-être qu'il lui manque quelques motifs sur les jambes et sur les bras. Une bande rouge sur les bras aurait été la bienvenue et les jambes auraient pu bénéficier de quelques touches du mesh bleu clair qui contribue à donner du relief au visage et au torse.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Même si on ne voit pas grand chose du dos de Vulture lorsqu'il est équipé de ses ailes mécaniques, il est toujours bon de savoir que LEGO a fait l'effort de nous proposer une tampographie aussi détaillée de ce côté de la minifig. Le dos de Spider-Man 2099 est plus basique mais les motifs à base de points soulignent parfaitement la musculature du personnage.

Sandman bénéficie d'une expression alternative du visage qui est à mon avis justement celle à utiliser quand il est posé sur son socle et l'autre côté aurait pu servir à la version "100% minifig" du personnage.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Bref, pour une fois, j'ai vraiment l'impression que LEGO a fait un effort sur les quelques pièces qui accompagnent les personnages en nous proposant une construction à l'utilité discutable mais aux fonctionnalités intéressantes.

C'est jouable, l'engin se déplace comme une vraie araignée avec ses pattes mobiles levées et descendues par un mécanisme simple mais efficace, le rapport de force entre les gentils et les méchants est équilibré : objectif atteint en ce qui me concerne pour ce set vendu 39.99 €.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 15 février 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Palominot63 - Commentaire posté le 05/02/2019 à 17h47

76114 Spider-Man's Spider Crawler


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

C'est maintenant au tour du set LEGO Spider-Man 76133 Spider-Man Car Chase (52 pièces - 9.99 €) de faire l'objet d'un très rapide test sur le blog.

Il n'y a pas dans cette petite boite de quoi disserter durant le longues heures. Comme d'habitude avec les sets de la gamme Juniors/4+, ce set est pensé pour les plus jeunes qui découvrent progressivement l'univers des briques "classiques" après quelques années à devoir se contenter des produits de la gamme DUPLO.

76133 Spider-Man Car Chase

On assemble un véhicule pour Spider-Man qui a évidemment besoin d'un buggy pour se déplacer dans les rues de la ville et poursuivre le méchant Green Goblin (Bouffon Vert) qui lui dispose de son planeur à réaction habituel.

Je vous ai mis une vue éclatée du buggy de Spider-Man pour que tous ceux qui se demandent quel niveau de simplification de la construction atteignent les sets de la gamme 4+. On retiendra juste la jolie pièce tampographiée qui sert de capot et qui servait aussi de fuselage pour l'avion du set 76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist.

76133 Spider-Man Car Chase

La minifig de Spider-Man est identique à celle de l'autre set estampillé 4+ sorti en fin d'année, la référence 76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist et doit donc se contenter de jambes simples sans tampographie ni bi-injection en deux couleurs.

Green Goblin est en revanche exclusif à ce petit set et a fait l'objet d'un bel effort de tampographie. Même le vert des jambes tampographié sur le fond violet est assorti aux bras et à la tête du personnage. Pas d'écart de teinte significatif à relever. Dommage en revanche que le défaut d'impression habituel  chez LEGO au niveau de la jonction entre la cuisse et le bas de la jambe soit encore une fois présent ici.

Pour le reste c'est un sans faute sur cette minifig, de face comme de dos et c'est à mes yeux la meilleure version du personnage proposée par LEGO jusqu'ici.

En résumé, si vous êtes collectionneur de minifigs Marvel, vous payez ce Green Goblin exclusif 9.99 € et vous rangez le reste au fond d'un tiroir.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 3 février prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

strikerontime - Commentaire posté le 01/02/2019 à 11h49

76133 Spider-Man Car Chase