Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76123 Captain America Outriders Attack

On fait aujourd'hui très rapidement le tour du set LEGO Marvel 76123 Captain America Outriders Attack (167 pièces - 24.99 €). Ceux qui ont vu Avengers Endgame auront compris que cette boite, comme les autre sets de la vague commercialisée en ce moment, n'est PAS un produit directement dérivé du film.

Après avoir vu le film, je suis retourné lire attentivement les descriptions officielles des sets concernés et LEGO reste effectivement très vague sur le sujet en indiquant simplement : "...pour recréer des scènes passionnantes des films Marvel Avengers...". À aucun moment, LEGO ne fait référence au film de manière explicite, même si sur les visuels de promotion de ces boites le fabricant joue sur les mots avec le slogan "...Prépare-toi pour la phase finale avec les nouveaux ensembles Avengers...". Le timing de la mise en vente de ces différents sets et l'habillage des emballages aux couleurs de la Quantum Suit achèvent évidemment d'entretenir la confusion.

76123 Captain America Outriders Attack

Sans surprise, la moto de ce set n'est pas dans le film. Elle n'est d'ailleurs dans aucun film. L'engin ne ressemble ni à la Harley-Davidson WLA 1942 modifiée vue dans Captain America : The First Avenger,  ni à la Softail Slim d'Avengers, ni  à une Harley-Davidson Street 750, un modèle vu dans Avengers : Age of Ultron. Le designer s'est ici a priori vaguement inspiré de la version de 1942 pour donner un look vintage à l'engin.

Ceci étant dit, ce set n'est pas un mauvais produit : Une grosse moto avec deux lance-disques, un super héros, trois méchants, il y a de quoi amuser les plus jeunes. La moto est beaucoup trop grosse pour la minifig mais c'est aussi un atout pour la prise en main de l'engin. Les munitions fournies sont tampographiées et ces pièces habillées du logo habituel trouveront facilement leur place ailleurs, par exemple dans un cadre Ribba réunissant l'ensemble des différentes versions des Avengers commercialisées jusqu'ici.

76123 Captain America Outriders Attack

Les munitions sont éjectées via un mécanisme sans ressort plutôt correctement intégré au carénage de la moto. Les plus jeunes ont donc le choix des armes : ils peuvent donc dégommer les Outriders fournis plutôt que de leur rouler dessus.

Les deux armes placées sur les côtés de la roue avant sont amovibles et elles peuvent être prises en main par Captain America. L'effet est un peu ridicule et la minifig s'en trouve déséquilibrée mais c'est une possibilité vantée par LEGO donc je le mentionne ici.

76123 Captain America Outriders Attack

Le seul lien direct et évident du set avec le film Avengers Endgame réside dans la Quantum Suit de Captain America, et encore la tenue présentée ici avec le masque habituel du personnage n'est pas fidèle à celle du film. Steve Rogers n'apparait pas dans cette configuration dans le film.

Le bouclier fourni est très bien réalisé, la tampographie est nette et sans bavures. Même constat pour le masque inédit de Captain America qui est très réussi. Mais il y a un détail qui gâche tout : le nouveau  visage de Steve Rogers est d'une pâleur extrême et sur les deux faces de la tête de la minifig. Là où nous devrions obtenir une surface de couleur chair, il faut se contenter d'une fine couche d'encre grise parsemée de quelques rayures en raison du frottement des pièces dans les sachets.

Encore une fois, on parle ici du métier de LEGO et ce défaut de fabrication est inacceptable. Je sais que les plus jeunes fans qui se feront offrir cette boite ne seront pas forcément sensibles à ce problème mais le collectionneur qui investira dans cette boite sera forcément déçu.

Pour ceux qui chercheraient à trouver des excuses à LEGO et qui nous expliqueraient que cette teinte grise est intentionnelle, je les renvoie vers les visuels officiels présents sur la fiche du produit où le visage de Captain America est bien de couleur chair (Flesh)...

76123 Captain America Outriders Attack

N'hésitez pas à manifester votre mécontentement auprès du service client et à demander qu'une pièce de remplacement vous soit envoyée dès que le problème aura été résolu. Si personne ne se manifeste, il n'y a aucune raison que LEGO admette que le produit a un défaut et réagisse en conséquence...

Pour le reste, cette boite permet d'obtenir trois Outriders. Quitte à être complètement hors sujet, LEGO aurait pu fournir un autre membre des Avengers et seulement deux Outriders...

Comme beaucoup d'entre vous, je suis allé voir le film en espérant voir les éléments des différents sets apparaître à l'écran et ressortir de la salle avec le sentiment de devoir ajouter chacune de ces boites à ma collection. Je suis sorti déçu et un peu agacé devant le patchwork de constructions et de minifigs sans lien avec le film proposé par LEGO. Marvel a sans doute aussi floué les fabricants de produits dérivés en leur fournissant du contenu suffisamment vague pour éviter les spoilers.  L'imagination des designers aura fait le reste...

Bref, en ce qui me concerne, ce set vendu 24.99 € n'a d'intérêt que parce qu'il permet d'obtenir une minifig exclusive de Captain America grâce au bouclier, à la tête et au masque inédits même si la réalisation technique n'est pas vraiment à la hauteur de ce qu'on est en droit d'attendre d'un fabricant comme LEGO.

76123 Captain America Outriders Attack

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 12 mai 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Stormrider - Commentaire posté le 06/05/2019 à 00h31

LE SET 76123 CAPTAIN AMERICA OUTRIDERS ATTACK SUR LE SHOP LEGO >>


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76124 War Machine Buster

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO Marvel 76124 War Machine Buster (362 pièces - 34.99 €), une petite boite de moins de 400 pièces qui rappellera des souvenirs à tous ceux qui ont acheté le set 76104 The Hulkbuster Smash-Up (375 pièces - 34.99 €) commercialisé depuis 2018.

Cette nouvelle armure est en effet relativement similaire à celle du set 76104 avec un cockpit accessible depuis la face avant en écartant différents éléments mobiles, une cloche qui se referme sur le visage du pilote, des mains aux doigts mobiles et quelques articulations au niveau des membres qui autorisent des poses diverses et variées. Ce War Machine Buster suréquipé est au passage un peu plus grand que le Hulkbuster : 17 cm contre 14 cm, c'est le canon rotatif qui fait la différence.

76124 War Machine Buster

Pour une armure à cette échelle, c'est plutôt bien fait. Ce n'est pas une maquette d'exposition, certains détails sont donc forcément un peu grossiers et certaines articulations sont un peu trop exposées selon les positions et les angles de vue, mais je trouve ce War Machine Buster globalement convaincant.

LEGO fait ici dans la surenchère au niveau de l'armement. Après tout, War Machine n'est pas connu pour faire dans la dentelle et on retrouve logiquement ici toute une flopée de lance-machins placés sur les épaules de l'armure et sur le dos des mains. Les deux lance-trucs placés sur les mains sont ceux qui peuvent également équiper la minifig de War Machine.

Le cockpit est spacieux, la minifig de James Rhodes peut s'y tenir sans devoir au passage retirer le casque du personnage. Petit détail amusant : la réserve de munitions empilées sur une plaque grise peut être placée à l'intérieur du cockpit juste derrière la minifig. La fixation de la tête de l'armure qui ne tient que via deux bras de droïdes me semble un peu fragile, mais c'est le prix à payer pour pouvoir l'orienter correctement lorsqu'elle est en place sur le visage du pilote.

76124 War Machine Buster

Malgré la profusion d'éléments présents pour habiller l'armure, l'ensemble est relativement solide et manipulable sans risquer de semer des pièces un peu partout, sauf bien sûr au niveau du canon rotatif placé sur l'épaule droite du personnage qui comme d'habitude à tendance à se déclencher de manière intempestive. Le lance-bidules placé sur l'épaule gauche est lui aussi très sensible et les deux missiles sont éjectés au moindre contact, même accidentel.

Le dos de la figurine est correctement habillé. La finition est basique mais à mon avis suffisante pour une construction à cette échelle et dans cette gamme de prix. C'est aussi de dos que les articulations de la figurines sont les plus visibles.

76124 War Machine Buster

Les multiples articulations de la figurine autorisent, comme je le disais plus haut, quelques poses intéressantes et suffisantes pour exposer la chose dans une posture plus ou moins dynamique. L'habillage des membres fixe les limites des mouvement de l'armure, avec des pièces qui se bloquent entre elles dès que les angles sont trop prononcés. C'est un compromis acceptable entre finition et mobilité.

Dans la boite, LEGO livre quatre minifigs mais il faut ici se coltiner encore une fois la Quantum Suit déjà vue en quatre exemplaires dans le set 76126 Avengers Ultimate Quinjet.  War Machine dispose sous son casque à visière mobile d'un double visage dont une face avec un HUD (ou affichage tête haute) rouge très réussi.

Pas de miracle, les jambes de la Quantum Suit sont ici affectées par le même défaut d'impression au niveau des genoux que les exemplaires du set 76126 Avengers Ultimate Quinjet.

76124 War Machine Buster

Ant-Man est enfin livré avec un casque fidèle à la version vue à l'écran et une chevelure supplémentaire, un détail qui mérite d'être souligné sachant que je suis le premier à reprocher régulièrement à LEGO de ne pas fournir d'accessoire capillaire pour les personnages livrés avec un casque.

Ce moule de casque n'est pas exclusif à Ant-Man, on retrouve la même pièce de couleur jaune pour habiller Firefly dans le set LEGO DC Comics 76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech commercialisé depuis le début de l'année.

76124 War Machine Buster

Les deux Outriders fournis sont identiques et ne se différencient que par les accessoires dont ils sont équipés : LEGO réutilise pour ces deux minifigs le torse et la tête déjà vus dans plusieurs sets de la gamme LEGO Marvel Super Heroes et ajoute pour l'une d'entre elles la nouvelle épaulette déjà vue dans deux sets de la gamme The LEGO Movie 2.

76124 War Machine Buster

En résumé, cette boite vendue 34.99 € mérite toute votre attention, surtout si vous disposez déjà du set 76104 The Hulkbuster Smash-Up. Ce War Machine Buster est parfaitement cohérent avec le Hulkbuster et les deux armures sont à peu de choses près à la même échelle.

Pour le reste, la dotation en minifigs est un peu chiche avec ces deux Outriders génériques et un troisième personnage majeur aurait été le bienvenu à la place de l'un des deux méchants.

Comme d'habitude, le set est déjà vendu à un tarif inférieur à son prix public habituel par amazon et à  moins de 30 €, il n'y a à mon avis aucune raison de faire l'impasse sur cette petite boite.

LEGO Marvel Super Heroes - L'armure de War Machine - Jeu de...
  • Construisez L'armure de War Machine LEGO Marvel Avengers 76124
  • Cet ensemble de super héros inclut 4 figurines de l'univers Marvel : War Machine, Ant-Man et 2 Outriders
  • Les ensembles LEGO Marvel Super Heroes sont compatibles avec tous les ensembles de construction LEGO pour une expérience de construction sans limite

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 5 mai 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Charlesbricks - Commentaire posté le 02/05/2019 à 19h06

LE SET 76124 WAR MACHINE BUSTER SUR LE SHOP LEGO >>

 


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76126 Avengers Ultimate Quinjet

On s'intéresse aujourd'hui rapidement au set LEGO Marvel 76126 Avengers Ultimate Quinjet (838 pièces - 89.99 €) qui nous permet d'obtenir une nouvelle version du Quinjet après la très (trop) compacte version vintage du set 76127 Captain Marvel and The Skrull Attack commercialisée cette année.

Ce n'est d'ailleurs pas le premier Quinjet à la sauce LEGO et les collectionneurs se souviennent certainement des sets 6869 Quinjet Aerial Battle (2012), 76032 The Avengers Quinjet City Chase (2015) ou encore 76051 Super hero Airport Battle (2016) qui proposaient en leur temps des versions plus ou moins réussies du vaisseau.

La version proposée ici peut, comme l'intitulé du set le précise dans la version anglaise, être qualifiée "d'ultime" : elle est plutôt élaborée et se suffit à elle-même dans un set sans fioritures additionnelles. Même la moto un peu ridicule livrée dans cette boite n'était sans doute pas nécessaire.

Globalement, on peut en effet dire que c'est réussi. Les lignes sont là, on reconnaît le vaisseau immédiatement et il y a de l'espace à l'intérieur pour y loger le tricycle et quelques minifigs. LEGO a même pensé aux plus jeunes fans et n'a pas oublié d'ajouter quelques lance-machins pour une jouabilité maximale.

76126 Avengers Ultimate Quinjet

Rien de compliqué durant la phase d'assemblage, on empile les pièces de bas en haut et on finit par les ailes, les différentes verrières et autres trappes qui permettent d'accéder à l'espace intérieur du vaisseau, sans oublier de coller au passage les sept stickers fournis. Le résultat est visuellement très plaisant même si en manipulant le vaisseau on se rend compte de sa relative fragilité à certains endroits.

Le plus agaçant : les deux cônes noirs placés à l'avant du cockpit qui se détachent au moindre contact. Un peu moins énervant : le bord d'attaque des ailes qui se décroche facilement si on ne fait pas attention. En fait, il vaut mieux attraper le vaisseau par dessous, la partie inférieure de la coque étant la plus solide de la construction.

Au passage, je note que LEGO n'a même pas pris la peine d'essayer d'intégrer ici un train d'atterrissage même minimaliste. Le vaisseau repose donc sur son fond plat.

76126 Avengers Ultimate Quinjet

Ne vous laissez pas impressionner par les Nexo Powers oranges placés sur les deux réacteurs arrières : Ils ne servent que de décoration et aucun mécanisme d'éjection n'est prévu. Heureusement, LEGO a intégré un gros canon rotatif escamotable qui vient se ranger dans la soute du vaisseau par la trappe arrière.

C'est cette même trappe qui permet à la moto de venir se ranger à l'abri des tirs ennemis. Il faut rentrer la moto avant de ranger le canon, sinon ça ne passe pas.

Une fois n'est pas coutume, l'accès à l'espace intérieur est facilité par l'ouverture de la verrière supérieure du morceau de carlingue attenant qui laisseront passer une main d'adulte. Le poste de pilotage peut aussi accueillir n'importe quelle minifig, sans restriction au niveau de la coiffure portée par le personnage.

76126 Avengers Ultimate Quinjet

Vu de profil, ce Quinjet révèle un côté pataud et massif qui a au moins l'avantage de faciliter sa prise en main. Comme je le dis plus haut, je pense que le vaisseau aurait toutefois eu une allure plus convaincante avec un ensemble de trains d'atterrissage.

La finition des ailes est assez sommaire. Certains trouveront que la présence de tenons en surface n'est pas gênante puisqu'il s'agit d'un produit LEGO alors que d'autres auraient préféré une finition plus aboutie de la zone supérieure des ailes. Je fais partie de cette seconde catégorie.

Au bout de chacune des ailes, un élément orientable permet de changer un peu le look du vaisseau. Dommage que les points de connexion entre le corps des ailes et ces métapièces soient aussi visibles.

76126 Avengers Ultimate Quinjet

Le tricycle fourni n'a d'intérêt que parce qu'il se range dans la soute du Quinjet. La position du pilote est ridicule et rappellera des souvenirs à ceux qui possèdent déjà la moto de Spider-Man du set 76113 Spider-Man Bike Rescue.

La dotation en minifigs est intéressante même si de nombreux fans sont un peu déçus par la présence d'une tenue absolument identique pour Rocket Raccoon, Hawkeye, Thor et Black Widow. LEGO n'a même pas pris la peine d'adapter le torse de Black Widow en version féminine, c'est la même Quantum Suit pour tout le monde.

Le défaut habituel de tampographie au niveau de la jonction entre les cuisses et le bas des jambes est encore une fois très présent avec une maille grise qui laisse apparaître un filet blanc très disgracieux.

Rocket Raccoon est logiquement équipé de jambes courtes et comme il n'y a pas de petites économies, LEGO n'a pas pris la peine de tampographier cette pièce, au moins sur la face avant des pieds du personnage. C'est décevant.

LEGO aurait aussi pu appliquer une teinte blanche sur les trois côtés de la pièce avec la queue qui se place entre le torse et les jambes de la figurines. Le fabricant sait le faire, c'est le cas sur la minifig de Picsou dans la série 2 de minifigs Disney à collectionner.

Double visage pour tout le monde (sauf Rocket Raccoon, évidemment), c'est toujours ça de pris. Thor est ici équipé du Stormbreaker à construire avec quelques pièces pour un résultat plutôt convaincant même si l'arme méritait à mon avis une version moulée un peu plus aboutie.

Dans la boite, vous trouverez également deux Chitauris qui me semblent un peu moins réussis que ceux vus dans les sets 6865 Captain America's Avenging Cycle et 6869 Quinjet Aerial Battle commercialisés en 2012.

L'absence de tampographie sur les jambes de ces deux minifigs identiques n'est pas étrangère à ce sentiment, même si le joli torse et la tête tampographiée sur deux faces, deux pièces inédites, sont acceptables. L'armement des deux  méchants est un peu surdimensionné et comme d'habitude avec ce type d'arme à base de pièces, l'équilibre de la minifig qui la tient devient très précaire...

Bref, oubliez tous les Quinjets précédents, c'est celui-ci qu'il vous faut mettre en scène sur vos étagères. Le vaisseau est vraiment réussi et sa jouabilité est très correcte. Ajoutez-y quelques roues pour surélever un peu la carlingue et le tour est joué.

89.99 €, c'est comme d'habitude un peu cher surtout pour un lot de minifigs toutes habillées avec la même tenue. Soit vous attendez qu'amazon casse le prix de cette boite, soit vous profitez dès le 19 avril prochain de la promotion qui permettra dès 75 € d'achat de se faire offrir le petit set 40334 Avengers Tower sur le Shop LEGO et dans les LEGO Stores. Dans tous les cas, je dis oui pour cette belle boite.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 23 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

KylianB - Commentaire posté le 15/04/2019 à 14h46

LE SET 76126 AVENGERS ULTIMATE QUINJET SUR LE SHOP LEGO >>


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

30452 Iron Man and Dum-E

On déballe aujourd'hui rapidement le polybag LEGO Marvel Avengers Endgame 30452 Iron Man and Dum-E que nous pourrons bientôt obtenir sous condition d'achat.

Pas de surprise à l'intérieur, ce qui s'y trouve est présenté sur le sachet : Une minifig d'Iron Man en version Quantum Suit qui rejoindra l'ensemble des autres personnages dans la même tenue répartis dans les différents sets basés sur le film, un support transparent pour que la minifig prenne un peu de hauteur et Dum-E, l'assistant-robot de Tony Stark.

30452 Iron Man and Dum-E

La bonne idée de ce polybag, c'est de fournir un support vertical transparent à assembler qui vient se fixer sur le dos de la minifig et qui permet de vraiment la mettre en scène.

Dum-E est ici plutôt simplifié et c'est logique pour une construction livrée dans un polybag. Mieux encore, cette version de Dum-E fait directement écho à celle de l'autre assistant de Tony Stark, Dum-U, qui sera livrée dans le set 76125 Iron Man Hall of Armor.

30452 Iron Man and Dum-E

Concernant la minifig, c'est ce sachet qui permettra d'obtenir Tony Stark dans la Quantum Suit qui habille l'ensemble des personnages dans les différents sets. Le casque reste standard et l'ensemble n'est pas vraiment assorti, mais c'est aussi le cas dans les différents sets prévus pour les autres personnages qui portent habituellement un casque (Ant-Man, War Machine)

L'interprétation de la tenue Quantum Suit à la sauce LEGO est vraiment réussie avec des surfaces en pointillés à l'aspect metallisé et une superposition d'éléments bien rendue par l'utilisation de zones gris clair. La continuité entre le torse et les jambes est très correcte mais on retrouve le défaut de tampographie habituel au niveau de la jonction entre les cuisses et le bas des jambes.

30452 Iron Man and Dum-E

Dommage également que LEGO ait décidé de ne rien tampographier sur les bras du personnage. Quelques lignes grises auraient contribué à habiller encore un peu plus la minifig.

Deux visages pour Tony Stark : Une expression standard et une version avec le HUD joliment tampographié qui reste partiellement visible lorsque la visière du casque est relevée.

30452 Iron Man and Dum-E

C'est donc un polybag à mon avis plutôt réussi que LEGO propose ici, avec un personnage majeur, un support de présentation bienvenu et une petite construction qui trouvera facilement sa place dans un diorama.

Note : Le polybag présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 7 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Toufinou - Commentaire posté le 01/04/2019 à 11h49

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

On fait aujourd'hui rapidement le tour du set LEGO DC Comics 76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech (375 pièces - 39.99 €), une boite qui me paraissait prometteuse lors de son annonce en juin 2018 à l'occasion du San Diego Comic Con mais qui finalement me semble décevante en y regardant de plus près.

Si j'apprécie toujours d'avoir à construire un mech ou deux quelle que soit la gamme, ici c'est la relative fragilité de l'ensemble des constructions qui me semble rédhibitoire. Tout est fragile ici, et certaines pièces se détachent à la moindre manipulation. Même Firefly qui est juché sur un support un peu bancal à du mal à tenir debout à cause du poids des différents éléments du jetpack greffés sur la minifig.

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

Le mech de Batman a un look plutôt réussi (de loin) mais c'est très brouillon dès qu'on y regarde plus près. Là aussi, c'est vraiment trop fragile pour être jouable et on se lasse vite de remettre en place les différents éléments qui ne manquent pas de se détacher au cours des manipulations les plus simples. Le designer a d'ailleurs tenu à surcharger le robot avec toute une série de Bat-symboles jusqu'à l'overdose plutôt que de peaufiner la finition en comblant certains espaces vides ou en masquant certaines articulations.

La posabilité du robot est très correcte grâce aux nombreuses articulations crantées et à celles à base de Ball Joints, mais il faut vraiment faire preuve de beaucoup de patience pour trouver le point d'équilibre de l'ensemble. C'est très agaçant et je n'ose imaginer la déception des plus jeunes qui n'auront peut-être pas la patience d'un adulte.

Le "mech" organique de Poison Ivy n'en est pas vraiment un. Il s'agit plutôt d'une plante sur laquelle vient prendre place le personnage et là aussi, l'équilibre de l'ensemble est très précaire. LEGO a bien prévu une fonction de basculement de l'ensemble vers l'arrière pour un peu plus de jouabilité, mais la stabilité de la chose en devient du coup vraiment très relative.

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

Le BatMech est équipé de deux Stud-Shooters, d'une scie circulaire pour couper les branches de la méga-plante de Poison Ivy et d'un lance-filet manuel pour essayer de capturer Firefly. Ce dernier ne lance en fait pas grand chose, la faute à un simple mécanisme sans ressort qu'il suffit de pousser pour éjecter le filet. C'est sans intérêt, le filet ne part pas bien loin et n'a même pas le temps de se déployer...

Poison Ivy a droit elle aussi à un Stud-Shooter placé sur la branche droite du monstroplante. Le simple fait d'essayer de le mettre en action provoque accidentellement et presque à tous les coups le basculement vers l'arrière de la structure qui ne tient en place que par l'effet de la gravité.

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

Ce set vendu 39.99 € ne passera pas sans doute à la postérité pour les constructions qu'il propose et je ne serais pas étonné de le voir en déstockage un peu partout dans les mois qui viennent.

L'idée de proposer un contenu qui permet de jouer sans devoir repasser à la caisse est louable, mais elle est à mon avis mal exécutée ici. La plante de Poison Ivy ne fait pas le poids face au mech de BatBûcheron et je plains celui qui aura perdu au tirage au sort et devra se coltiner la plante pour affronter le gros mech.

La dotation en minifigs est cependant très correcte dans ce set : quatre personnages majeurs dans une boite de ce type, c'est plutôt bien servi.

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

Malheureusement, le torse de Batman est déjà disponible dans quelques autres boites commercialisées en 2018/2019 et The Flash était livré (aved des jambes toutes rouges) dans le set 76098 Speed Force Freeze Pursuit (2018). Il reste Poison Ivy et Firefly pour apporter un peu de nouveauté dans ce set.

Torse inédit mais minimaliste pour Poison Ivy, avec en prime un écart de teinte significatif de la couleur chair sur la partie haute qui doit en principe assurer la jonction avec la tête du personnage. Seul le torse de Firefly sauve les meubles avec une jolie tampographie sur les deux faces. Le nouveau casque livré ici en jaune ne pourra que donner des regrets à tous ceux qui auraient aimé le voir sur Ant-Man...

Il n'y a pas grand chose à dire sur les jambes des différents personnages fournis ici, sur trois d'entre eux elles sont désespérément neutres et non tampographiées et les jambes de Flash sont celles de la mamie  en maillot de bain vintage du set LEGO CITY 60153 Fun at the Beach (2017).

Le problème rencontré par LEGO avec l'impression de la couleur chair sur une teinte foncée est également très présent sur le visage de Flash. C'est plus rose foncé que Flesh et c'est moche...

76117 Batman Mech vs. Poison Ivy Mech

Bref, ce set ne vaut que parce qu'il offre aux collectionneurs deux minifigs "inédites" et à 39.99 €, c'est beaucoup trop cher pour "l'expérience de construction" proposée. Je dis non, sauf en promo à tarif beaucoup plus raisonnable.

Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 2 avril 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

bilboquet - Commentaire posté le 28/03/2019 à 22h21

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

On revient aujourd'hui dans l'univers de Batman avec le petit set LEGO DC Comics 76116 Batman : Batsub and the Underwater Clash (174 pièces - 24.99 €), une boite un peu opportuniste qui met à profit la sortie en salles du film Aquaman pour nous vendre une minifig d'Ocean Master. Et un requin.

Faites de la place dans la Batcave, il faut maintenant y rajouter le Batsub livré ici. L'engin est plutôt convaincant avec ses deux gros moteurs, sa bulle qui habille le spacieux cockpit et une esthétique qui reprend habilement le symbole habituel de la chauve-souris en vue de dessus.

76116 Batman : Batsub and the Underwater Clash

Détail intéressant, le poste de pilotage reste en permanence à l'horizontale indépendamment de l'inclinaison du mini sous-marin. Il est simplement monté sur un axe basique qui permet d'obtenir cet effet très réussi. Les ailes du Batsub peuvent donc tourner à 360°, comme une énorme hélice.

Quelques stickers pour un Bat-look convaincant, deux Stud-Shooters pour dégommer des trucs, deux bras robotisés à l'avant, tout y est.

76116 Batman : Batsub and the Underwater Clash

La dotation en minifigs de cette boite est intéressante pour les collectionneurs. La minifig d'Aquaman en version Comic est exclusive à cette boite, celle d'Ocean Master est inédite et exclusive.

Le torse de Batman n'est en revanche pas inédit ou exclusif, c'est celui vu dans les sets 76097 Lex Luthor Mech Takedown (2018) et 76111 Brother Eye Takedown (2018).

76116 Batman : Batsub and the Underwater Clash

Jolie tampographie sur le torse d'Ocean Master avec un bel effet pour les boucles qui semblent maintenir la cape en tissu mais je suis moins impressionné par le design de la tête du personnage. La tentative d'imprimer la couleur chair (Flesh) sur une tête grise est ratée. Dommage pour les jambes neutres, des bottes grises auraient été les bienvenues.

Un bon point, les minifigs peuvent être présentées sur les support fournis comme si elles se déplaçaient dans l'eau. C'est chouette sur une étagère, un peu plus difficile à faire rentrer dans un cadre Ribba.

76116 Batman : Batsub and the Underwater Clash

Bref, ce petit set vendu 24.99 € ne démérite pas. L'engin fourni est plutôt convaincant et deux des trois personnages livrés ici sont inédits et exclusifs à ce set. Pour une des rares fois où la construction livrée dans un set DC Comics ne sert pas uniquement d'alibi un peu décevant pour nous vendre des minifigs, je dis oui.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 3 mars 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

maxiloki - Commentaire posté le 01/03/2019 à 18h09

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76127 Captain Marvel and The Skrull Attack

On jette aujourd'hui un rapide coup d'œil au set LEGO Marvel 76127 Captain Marvel and The Skrull Attack (307 pièces - 29.99 €), la seule boite basée sur le film Captain Marvel attendu en salles le 6 mars prochain.

Pour ne rien vous cacher, j'ai été surpris puis déçu par le contenu du set, mais j'avais oublié que cette petite boite de 300 pièces avec ses trois minifigs n'est vendue qu'une trentaine d'euros. Forcément, si on remet tous ces paramètres en perspective, on trouve quelques explications qui minimisent la déception.

76127 Captain Marvel and The Skrull Attack

Ne vous attendez donc pas à assembler un Quinjet de la taille de ceux des sets 6869 Quinjet Aerial Battle (2012),  76032 The Avengers Quinjet City Chase (2015) et 76051 Super Hero Airport Battle (2016). C'est ici une version très compacte (et vintage) du vaisseau vu dans le trailer du film que LEGO propose. On dirait presque plus un gros Microfighter qu'un petit vaisseau classique vaguement à l'échelle minifig.

Seul Nick Fury rentre dans le minuscule cockpit, Carol Danvers ne peut pas s'y glisser à cause de sa chevelure trop volumineuse. La verrière n'est pas fixée à la carlingue, il faut la retirer complètement pour mettre en place la minifig puis remonter le tout. Le résultat est peu ridicule pour tous ceux qui sont habitués à des vaisseaux plus spacieux, mais les plus jeunes y trouveront probablement leur compte.

76127 Captain Marvel and The Skrull Attack

Le niveau de détail de ce Quinjet de première génération reste très correct même à cette échelle réduite et les quelques stickers fournis contribuent largement à fignoler la chose.  Toujours aussi agaçant, il faut habiller la verrière du cockpit de quelques stickers et c'est moche en plus d'être difficile.

Les plus jeunes pourront dégommer des trucs à l'aide des deux lance-roquettes joliment intégrés sous les ailes et dont le mécanisme éjecte quatre missiles à la fois. Une trappe s'ouvre à l'arrière du vaisseau, mais à part le chat, difficile de glisser quelque chose à l'intérieur.

76127 Captain Marvel and The Skrull Attack

Du côté des minifigs, il y a du bon, du moins bon et du franchement médiocre. Le jeune Nick Fury est tout à fait correct avec sa chemise, sa cravate et son holster. On ne reconnaît pas forcément Samuel L. Jackson, mais on sait que c'est lui donc on finira par s'auto-persuader qu'il y a une ressemblance entre la figurine et l'acteur.

Concernant Carol Danvers aka Captain Marvel, il faudra encore plus d'imagination pour retrouver Brie Larson dans la minifig fournie. Ni les traits vraiment génériques du visage déjà utilisé dans la gamme LEGO Star Wars pour reproduire le visage de Qi'Ra (Emilia Clarke) ni la couleur des cheveux ne me semblent suffisamment convaincants pour qu'on associe cette minifig à celle qui incarne Carol Danvers à l'écran. Brie Larson me semble d'ailleurs être plus blonde qu'autre chose.

76127 Captain Marvel and The Skrull Attack

Le torse de Captain Marvel est réussi, c'est en tout cas fidèle à la version de la tenue vue dans les différents trailers déjà diffusés. Dommage pour les jambes qui sont ici neutres et qui auraient pu bénéficier d'une version en bi-injection avec bottes rouges.

Talos, le Skrull de service, est à mon avis raté. Le torse fait l'affaire mais la coiffe utilisée pour reproduire les oreilles en pointe du personnage est un peu ridicule. Il suffisait à mon avis de tampographier deux oreilles sans rien ajouter sur la tête du personnage pour éviter ce look d'elfe de la gamme Juniors. L'économie ainsi réalisée aurait permis de financer une "jupe" en tissu pour incarner les pans du manteau de Talos et une paire de jambes en deux couleurs pour la minifig de Captain Marvel...

J'oubliais, Carol Danvers est ici accompagnée de Goose, son chat. C'est un chat identique à celui qui traînait aussi dans la Batcave (76052), Dans le Old Fishing Store (21310) ou encore dans le bureau du Detective (10246). Un chat quoi.

Bref, ce set a au moins le mérite d'exister et de nous permettre d'obtenir une version inédite de Nick Fury et une nouvelle minifig de Captain "à-peu-près" Marvel après celle du set 76049 Avenjet Space Mission (2016).

Le Quinjet est une version micro à laquelle on ne peut pas reprocher grand chose sur le plan esthétique mais qui est trop compacte pour être crédible et la minifig de Talos ne rend pas vraiment hommage au personnage du film.

Pour 30 € ou un peu moins dans les mois qui viennent, je ferai tout de même l'effort d'ajouter cette boite à ma collection car c'est le seul produit dérivé du film proposé par LEGO.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 24 février 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Cdupropre - Commentaire posté le 13/02/2019 à 15h13

Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Avant de revenir à l'univers DC Comics ou de parler de l'unique set basé sur le film Captain Marvel, on termine rapidement le cycle de tests des nouveautés LEGO Spider-Man avec le set 76114 Spider-Man's Spider Crawler (418 pièces - 39.99 €) qui permet d'obtenir une belle brochette de personnages en plus de proposer un engin plutôt réussi.

On ne le répétera jamais assez, Spider-Man n'est pas Batman et n'a donc pas vraiment besoin de tous les engins que LEGO lui invente pour faire régner l'ordre dans les rues. Mais comme il faut construire des trucs dans chaque boite pour entretenir le concept du "jouet de construction", LEGO y va toujours d'un véhicule ou d'un engin plus ou moins réussi.

Ici, c'est une araignée mécanique qu'on assemble et je dois dire que le résultat final est vraiment convaincant. Ce Spider-Crawler n'a d'une araignée que le look, il s'agit bien d'un robot pilotable par Peter Parker, qui peut lancer des trucs et en principe se déplacer sur n'importe quel terrain, même le plus accidenté. Bon, Spider-Man pourrait se passer d'un tel engin, mais c'est réussi alors je prends.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Quelques pièces Technic, un mécanisme tout simple qui permet de relever et baisser les pattes de ce robot lorsqu'on déplace la chose, c'est simple mais efficace. Attention à n'utiliser l'engin que sur les surfaces planes pour que la fine roue située sous l'araignée soit en permanence en contact avec le sol. Après quelques heures, vous retrouverez aussi les poils du chien enroulés autour de l'axe de la roue centrale et il faudra veiller à nettoyer régulièrement l'ensemble.

Sur le plan esthétique, LEGO ne fait pas vraiment dans la finesse et se contente de reprendre les deux couleurs du costume de Spider-Man avec quelques touches de gris pour accentuer l'aspect robotique de l'engin. Simple et efficace. Deux Stud-Shooters à l'avant, un lanceur de bombes ou de toile placé au sommet de l'abdomen, il y a de quoi faire.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Mais, vous vous en doutez, même si l'engin est très réussi, le set a bien plus à offrir que ce Spider Crawler rouge et bleu avec une dotation en personnages très intéressante.

Sandman et Vulture ne sont pas des inconnus dans la gamme LEGO Marvel Super Heroes et ils ont tous deux déjà fait l'objet d'adaptations plus ou moins réussies. Les versions proposées ici sont très convaincantes avec des tampographies modernes et détaillées et des accessoires qui mettent bien en valeur les capacités de chaque personnage. Ce sont mes "nouvelles versions préférées", aucun doute là-dessus.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Sandman n'est en fait qu'une demi-minifig avec un torse qui repose sur un socle déjà vu dans d'autres couleurs au sein de la gamme Nexo Knights. En y ajoutant la base à construire et le volumineux marteau fourni, l'ensemble fonctionne plutôt bien. Bonne chance à tous ceux qui voudront faire rentrer tout ça dans un cadre Ribba...

Je regrette cependant que LEGO n'ai pas jugé utile de nous fournir une paire de jambes supplémentaire pour nous laisser le choix de la manière de présenter le personnage. Idéalement, j'aurais voulu un socle dans lequel viendrait s'enficher la minifig complète mais on ne peut pas tout avoir. On pourra toujours utiliser la version du calamiteux set 76037 Rhino and Sandman Supervillain Team-up (2015) pour un "avant-après".

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Vulture est ici équipé d'un jetpack bien conçu avec des ailes vraiment orientables, dont les plumes sont habillées de stickers, et suffisamment volumineuses pour rendre hommage au personnage. La partie centrale du jetpack est en revanche un peu trop grossière à mon goût, mais encore une fois on fera avec.

J'aimais déjà beaucoup les ailes livrées dans le set 76083 Beware The Vulture (2017) mais je préfère finalement la version livrée ici et c'est toujours mieux que la minifig du set 76059 Spider-Man : Doc Ock's Tentacle Trap (2016) qui utilisait les ailes de Falcon en vert.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Ces deux personnages sont ici accompagnés du Spider-Man habituel avec jambes injectées en deux couleurs aussi livré dans les sets 76113 Spider-Man Bike Rescue et 76115 Spider Mech vs. Venom et d'une minifig inédite : Miguel O'Hara aka Spider-Man 2099 qui débarque de son futur alternatif pour aider Peter Parker.

La minifig est globalement réussie, même si les habitués des comics qui mettent en scène ce personnage jugeront peut-être qu'il lui manque quelques motifs sur les jambes et sur les bras. Une bande rouge sur les bras aurait été la bienvenue et les jambes auraient pu bénéficier de quelques touches du mesh bleu clair qui contribue à donner du relief au visage et au torse.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Même si on ne voit pas grand chose du dos de Vulture lorsqu'il est équipé de ses ailes mécaniques, il est toujours bon de savoir que LEGO a fait l'effort de nous proposer une tampographie aussi détaillée de ce côté de la minifig. Le dos de Spider-Man 2099 est plus basique mais les motifs à base de points soulignent parfaitement la musculature du personnage.

Sandman bénéficie d'une expression alternative du visage qui est à mon avis justement celle à utiliser quand il est posé sur son socle et l'autre côté aurait pu servir à la version "100% minifig" du personnage.

76114 Spider-Man's Spider Crawler

Bref, pour une fois, j'ai vraiment l'impression que LEGO a fait un effort sur les quelques pièces qui accompagnent les personnages en nous proposant une construction à l'utilité discutable mais aux fonctionnalités intéressantes.

C'est jouable, l'engin se déplace comme une vraie araignée avec ses pattes mobiles levées et descendues par un mécanisme simple mais efficace, le rapport de force entre les gentils et les méchants est équilibré : objectif atteint en ce qui me concerne pour ce set vendu 39.99 €.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est comme d'habitude mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 15 février 2019 prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

Palominot63 - Commentaire posté le 05/02/2019 à 17h47

76114 Spider-Man's Spider Crawler


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

C'est maintenant au tour du set LEGO Spider-Man 76133 Spider-Man Car Chase (52 pièces - 9.99 €) de faire l'objet d'un très rapide test sur le blog.

Il n'y a pas dans cette petite boite de quoi disserter durant le longues heures. Comme d'habitude avec les sets de la gamme Juniors/4+, ce set est pensé pour les plus jeunes qui découvrent progressivement l'univers des briques "classiques" après quelques années à devoir se contenter des produits de la gamme DUPLO.

76133 Spider-Man Car Chase

On assemble un véhicule pour Spider-Man qui a évidemment besoin d'un buggy pour se déplacer dans les rues de la ville et poursuivre le méchant Green Goblin (Bouffon Vert) qui lui dispose de son planeur à réaction habituel.

Je vous ai mis une vue éclatée du buggy de Spider-Man pour que tous ceux qui se demandent quel niveau de simplification de la construction atteignent les sets de la gamme 4+. On retiendra juste la jolie pièce tampographiée qui sert de capot et qui servait aussi de fuselage pour l'avion du set 76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist.

76133 Spider-Man Car Chase

La minifig de Spider-Man est identique à celle de l'autre set estampillé 4+ sorti en fin d'année, la référence 76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist et doit donc se contenter de jambes simples sans tampographie ni bi-injection en deux couleurs.

Green Goblin est en revanche exclusif à ce petit set et a fait l'objet d'un bel effort de tampographie. Même le vert des jambes tampographié sur le fond violet est assorti aux bras et à la tête du personnage. Pas d'écart de teinte significatif à relever. Dommage en revanche que le défaut d'impression habituel  chez LEGO au niveau de la jonction entre la cuisse et le bas de la jambe soit encore une fois présent ici.

Pour le reste c'est un sans faute sur cette minifig, de face comme de dos et c'est à mes yeux la meilleure version du personnage proposée par LEGO jusqu'ici.

En résumé, si vous êtes collectionneur de minifigs Marvel, vous payez ce Green Goblin exclusif 9.99 € et vous rangez le reste au fond d'un tiroir.

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 3 février prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

strikerontime - Commentaire posté le 01/02/2019 à 11h49

76133 Spider-Man Car Chase


Achetez vos produits LEGO moins cher avec le comparateur de prix Pricevortex

76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist

On continue cette série de tests rapides des nouveautés LEGO Spider-Man avec le set 76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist (150 pièces - 29.99 €), une boite estampillée "4+" dont le contenu est donc adapté aux petites mains des plus jeunes fans de l'univers Marvel.

Et c'est peu dire que le contenu de cette boite est accessible aux plus jeunes : on y retrouve quelques très gros éléments de base qui simplifient l'assemblage comme une coque de bateau (qui flotte), une demi-carlingue, plusieurs montants pour la grue du port et même un rail de Roller Coaster jaune et un phare de Porsche 911 RSR qui sert ici de verrière pour le cockpit de l'avion de Spider-Man.

76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist

Plus vite c'est monté, plus vite on peut jouer. C'est le cas ici, avec un set qui ne nécessite pas de diplôme d'ingénieur ni une patience hors norme. Le tout est assemblé en un clin d'œil sans l'aide des parents et on peut rapidement passer aux choses sérieuses.

Le quai du port et la grue sont les bienvenus pour donner un cadre à l'affrontement entre Spider-Man et le Docteur Octopus.  C'est Pearl Harbor ici, avec Spider-Man qui peut bombarder le hors-bord de Doc Ock depuis son planeur (ou son jet supersonique, c'est comme vous voulez).

76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist

Le bateau d'Octopus a au moins le mérite d'être équipé de deux bras robotisés qui permettent d'y accrocher le butin du méchant.  Tout y est, depuis les couleurs du costume du personnage jusqu'au symbole tampographié placé à l'avant de la coque.

À utiliser dans la baignoire pour des aventures encore plus épiques grâce à la coque monobloc déjà vue dans plusieurs sets de la gamme Juniors (10755 Zane's Ninja Boat Pursuit et 10737 Batman vs. Mr. Freeze).

76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist

Tout le monde le sait, Spider-Man n'est rien sans l'armada de véhicules personnalisés qu'il range probablement dans sa Spider-Cave. Ici, c'est un planeur qui lui permet de traquer Octopus.

L'engin est basique avec quelques pièces à placer sur la méta-carlingue fournie et le tout est agrémenté d'un joli logo tampographié à fixer sur le nez de l'appareil. Le cockpit est protégé par la verrière qui sert aussi de phare à la Porsche 911.

Deux lance-disques permettent de dégommer le méchant et LEGO, qui sait que les enfants vont perdre ces deux disques blancs, fournit deux munitions supplémentaires.

76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist

Trois personnages sont livrés dans ce set avec un Spider-Man qui reprend le torse et la tête des minifigs fournies dans d'autres boites mais qui doit ici se contenter de jambes simples sans tampographie ni moulage en deux couleurs.

La minifig de Doc Ock est en revanche vraiment aboutie, avec un design inédit qui justifie à lui seul d'investir dans ce set pour s'offrir cette version détaillée du costume du personnage. Le torse est superbe, avec de nombreux détails pour la ceinture métallique du personnage. Dommage que les jambes restent neutres, elles auraient au moins mérité quelques éléments mécaniques sur la face avant des pieds.

76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist

Le dos de la minifig d'Octopus est lui aussi très détaillé et c'est presque dommage qu'il soit masqué par l'accessoire (déjà vu sur les Outriders et sur Carnage) qui sert de support aux quatre bras mécaniques ici symbolisés par de simples bras de droïdes.

Pour encore plus de jouabilité, LEGO ajoute dans la boite un ouvrier générique pour piloter la grue et dont le torse apparaît déjà dans une douzaine de boites de la gamme LEGO CITY et même dans un set de la gamme Speed Champions (75883).

76134 Spider-Man : Doc Ock Diamond Heist

Pour faire simple, je dis oui mais en promo. Pas de stickers, trois personnages, deux engins simples mais qui donneront des idées aux plus jeunes et une magnifique minifig de Doc Octopus, c'est largement  suffisant pour me convaincre mais plutôt aux alentours de 20 € comme c'est actuellement le cas chez amazon :

VENTE FLASH
LEGO Marvel Super Heroes - Spider-Man : Docteur Octopus et le vol...
  • Construisez votre première aventure volante trépidante avec Spider-Man !
  • Inclut 3 figurines : Spider-Man, Docteur Octopus et un docker
  • Les ensembles LEGO Marvel Super Heroes sont compatibles avec tous les ensembles de construction LEGO pour une expérience de construction sans limite

Note : Le set présenté ici, fourni par LEGO, est mis en jeu. Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article avant le 27 janvier prochain à 23h59. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, ce n'est pas éliminatoire.

Mise à jour : Le gagnant a été tiré au sort et a été prévenu par email, son pseudo est indiqué ci-dessous. Sans réponse de sa part à ma demande de coordonnées sous 5 jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.

PascalBxl - Commentaire posté le 22/01/2019 à 00h54